Une connaissance inutile: Auschwitz et après, II

  • Title: Une connaissance inutile: Auschwitz et après, II
  • Author: Charlotte Delbo
  • ISBN:
  • Page: 456
  • Format: nombredepagesdelditionimprime
  • Une connaissance inutile Auschwitz et apr s II Alors vous saurezqu il ne faut pas parler avec la mortc est une connaissance inutileUne connaissance inutile est le troisime ouvrage de Charlotte Delbo sur les camps de concentration Aprs deux livres
    Alors vous saurezqu il ne faut pas parler avec la mortc est une connaissance inutileUne connaissance inutile est le troisime ouvrage de Charlotte Delbo sur les camps de concentration Aprs deux livres aussi diffrents par leur forme et leur criture que Aucun de nous ne reviendra et Le Convoi du 24 janvier, cest dans un autre ton quon lira ici Auschwitz et Ravensbrck On y lira plus encore une sensibilit qui se dvoile travers les dchirements Si les deux prcdents pouvaient apparatre presque impersonnels par leur dpouillement, dans celui ci elle parle delle Lamour et le dsespoir de lamour lamour et la mort lamiti et le dsespoir de lamiti lamiti et la mort les souffrances, la chaleur de la fraternit dans le froid mortel dun univers qui se dpeuple jour jour, les mouvements de lespoir qui steint et renat, steint encore et sacharneAuschwitz et aprs, aux ditions de Minuit I.Aucun de nous ne reviendra 1970 , II.Une connaissance inutile 1970 , III.Mesure de nos jours 1971.

    • [PDF] ↠ Free Read õ Une connaissance inutile: Auschwitz et après, II : by Charlotte Delbo ↠
      456 Charlotte Delbo
    • thumbnail Title: [PDF] ↠ Free Read õ Une connaissance inutile: Auschwitz et après, II : by Charlotte Delbo ↠
      Posted by:Charlotte Delbo
      Published :2019-02-23T10:58:25+00:00

    About Charlotte Delbo


    1. Charlotte Delbo Is a well-known author, some of his books are a fascination for readers like in the Une connaissance inutile: Auschwitz et après, II book, this is one of the most wanted Charlotte Delbo author readers around the world.


    623 Comments


    1. Une connaissance inutile,page 62,puis" 63:"Prenant encore de l'eau dans mes paumes,j'ai commencé à frotter.Les poils du pubis,qui avaient été rasés à l'arrivée,avaient repoussé.Ils étaient tout collés par la diarrhée et j'avais beaucoup de mal à les démêler.Si j'avais pu les rendre à leur longueur et à leur frisure,j'aurais eu une vraie sensation de propre,mais il aurait fallu tremper des heures.Je frottais,frottais à me griffer,sans parvenir à ce que je voulais.Et cette eau [...]

      Reply

    2. Charlotte Delbo (1913-1985) fut l'assistante de Louis Jouvet avant-guerre. Résistante avec son mari durant l'Occupation, ils furent arrêtés tous deux. Lui fusillé, elle déportée pour Auschwitz-Birkenau. Comment dire cela ? par quelle langue noire faire l’énoncé d’une telle atrocité ? Comme si c'était aussi simple, comme si ce fait était égal aux autres – alors que rien jamais ne pourra justifier de telles horreurs.Vers la fin de la guerre, elle fut changée de camp. Sa nouvelle [...]

      Reply

    3. Un texte d'une grande beauté. Un livre très émouvant, très pudique dans sa relation d'une réalité horrible. Je ne connaissais pas Charlotte Delbo : c'est une grande dame

      Reply

    4. Les trois volets du récit concernant le séjour de l'auteur dans les camps de concentration sont très touchants et difficiles à supporter émotionnellement, mais Charlotte Delbo écrit avec un style sobre et pudique admirable.

      Reply

    5. Pour moi, Charlotte DELBO est la "Primo Levi" française : ce récit est sans fioritures, il est vrai tout simplement, une grande claque pour les négationnistes !

      Reply

    6. Après Auschwitch, Ravensbruck et la survie jusqu'à la libération.Comment la solidarité permet la survie.Comment les camps de femmes fonctionnaient.

      Reply

    7. Suite du précédent, particulièrement dur, ce tome 2 est plus personnalisé, plus poignant. On a envie de répondre : "Et après ? La vie"

      Reply

    8. Madame Delbo relate un épisode de sa vie, sans pathos, mais qui touche à l'inimaginable. Comment survit-on a un tel cauchemar? Même le lecteur n'en ressort pas indemne.

      Reply

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *